Bâtiments de dépendance en essentage de planches à Saint-Vivien-de-Médoc
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil départemental de la Gironde

Dossier non géolocalisé

  • Dénominations
    remise agricole, hangar agricole, étable à chevaux, étable à vaches, grange
  • Aires d'études
    Estuaire de la Gironde (rive gauche)
  • Adresse
    • Commune : Saint-Vivien-de-Médoc

Ces constructions en essentage de planches datent certainement de la 2e moitié du 20e siècle.

L'un de ces bâtiments, en pierre et essentage de planches, figure sur le plan cadastral de 1833 : il date peut-être du 1er quart du 19e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 2e moitié 20e siècle
    • Principale : 1er quart 19e siècle

Ces constructions ont pour point commun l'utilisation de planches en essentage. Celles-ci peuvent reposer sur un mur bahut en pierre.

Il s'agit de bâtiments de dépendance autonomes, dans le prolongement d'un logis ou en appentis.

Ils abritent tantôt des remises agricoles ou des hangars, tantôt des étables-granges.

Une quinzaine de ces bâtiments a été repérée, notamment dans les hameaux de Fournadeau et de La Séougue, mais également dans le village de Saint-Vivien. Un bâtiment a été étudié (étable-grange au port) : il se distingue par ses dimensions imposantes et sa datation, probablement du 1er quart du 19e siècle.

  • Toits
  • Murs
    • bois essentage de planches
  • Décompte des œuvres
    • repéré 15
    • étudié 1
Date d'enquête 2012 ; Dernière mise à jour en 2014
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Conseil départemental de la Gironde