Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bateau FRANCE I

Dossier IM17006739 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationsbateau scientifique
AppellationsFRANCE I
Aire d'étude et cantonNouvelle-Aquitaine
AdresseCommune : La Rochelle
Emplacement dans l'édificePort du Musée Maritime de La Rochelle

Le bateau est construit à Graville, près du Havre (Seine-Maritime), en 1958-1959, doté de 3 moteurs Paxman, 2 lignes d'arbre, diesel électrique.

En 1946, il est décidé de créer treize stations météorologiques en Atlantique. La France reçoit la mission de tenir le point « Lima », 39°N, 17° W au large du Portugal. C'est de cette époque que date l'utilisation du terme « frégate météorologique » pour désigner ces navires. En 1954, treize états signent un nouvel accord au terme duquel neuf stations sont tenues en permanence : quatre dans l'Ouest Atlantique, tenues par les U.S.A. ; cinq dans l'Est Atlantique, tenues alternativement par quatre navires britanniques, deux navires hollandais, deux navires norvégiens, deux navires français.

En 1957, les vieilles frégates sont remplacées. La commande de deux navires identiques est passée aux Forges et Chantiers de Méditerranée, installés à Graville près du Havre. Ils seront baptisés FRANCE I et FRANCE II.

FRANCE I est lancé le 3 mai 1958 et livré le 3 février 1959. Sa carène est conçue pour affronter la longue houle et les furieuses tempêtes de l'Atlantique Nord. Étrave élancée,coque blanche, pont recouvert de teck, lisses et portes vernies, chapelets de hublots ; son élégante silhouette évoque plus un petit paquebot de croisière qu'un austère navire scientifique. Le déclin s'annonce lorsque les Soviétiques lancent le premier satellite dans l'espace équipé de moyen de communication. Les U.S.A. lancent à leur tour, en 1960, le premier satellite météorologique et les progrès technologiques s'accélèrent ; les satellites, les bouées dérivantes et le système SARE vont remplacer les frégates. Le 25 janvier 1986, les frégates sont vendues aux enchères publiques à La Pallice. En janvier 1988, la ville de La Rochelle rachète FRANCE I pour en faire le navire « Amiral » à flot du Musée Maritime.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1959
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Graville près du Havre
Auteur(s)Auteur : Forges et chantiers de la Méditerranée
Forges et chantiers de la Méditerranée
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
chantier naval

Bateau scientifique, navire météorologique stationnaire.

Enregistré sous le n° 76994/0000/2.

Matériauxacier
Précision dimensions

L = 71,20m ; la = 12,57 m ; tirant d'eau = 4,60 m ; jauge brute = 2180 tx

État de conservationoeuvre restaurée
Précision état de conservation

Bateau restauré entre 2004 et 2011.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé au titre objet, 2004/02/24
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) DRAC Nouvelle-Aquitaine - Tijou Philippe