Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Charente - cantons du département 17
  • Commune Rochefort
  • Dénominations
    atelier
  • Précision dénomination
    atelier de la sculpture

Cet atelier est bâti en 1806 par l'ingénieur en chef des travaux maritimes, Trouille (signataire d'un plan daté du 16 mai, conservé aux archives de la Marine). Les figures de proue en bois des navires sont sculptées au rez-de-chaussée, tandis qu'à l'étage de comble sont présentés des modèles en terre susceptibles d'inspirer les sculpteurs. C'est ici que se forment les apprentis sculpteurs. M. Lallemand, ancien maître de l'atelier, présente des oeuvres à une exposition organisée par la Société d'agriculture, sciences et belles-lettres de Rochefort, en 1840.

Lorsque les navires en métal remplacent ceux en bois, ce bâtiment devient l'atelier de dessin des bâtiments en fer. Un atelier de fonderie est construit dans son prolongement en 1894. Il devient ensuite le bâtiment d'administration de Zodiac.

Ce bâtiment en pierre de taille, à un étage de comble, est couvert d'un toit à croupe en tuile mécanique. Trois larges baies en plein cintre s'ouvrent dans chacun des murs gouttereaux ; un bandeau court sur les trois façades à la hauteur de leur imposte. L'élévation principale est rythmée par une travée de fenêtres carrées de part et d'autre d'une baie en plein cintre identique à celles des deux autres façades. L'étage de comble est éclairé, au-dessus, par une grande-lucarne maçonnée à pignon couvert et à serlienne.

A l'intérieur, au rez-de-chaussée s'élèvent des mâts de bateau sur des socles en pierre formant des colonnes monoxyles. L'étage de comble servait d'atelier des modèles ; là encore, de petites colonnes en bois (onze de chaque côté), sur socles en bois et qui supportent une corniche en bois mouluré, morcèlent l'espace ; autrefois s'élevait, autour, une estrade sur laquelle étaient posés les modèles.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
  • Toits
    tuile mécanique
  • Étages
    1 étage carré, étage de comble
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Bibliographie

  • PINARD Jacques. Les bâtiments industriels de l'ancien arsenal de Rochefort. La Rochelle, 1979.

Documents figurés

  • Nouvel atelier de la sculpture ; plans, coupes et élévations, à Rochefort, le 16 mai 1806, par l'ingénieur en chef des travaux maritimes, Jean-Nicolas Trouille. Lavis sur papier, 62 x 83 cm.

    Service historique de la Défense, Rochefort
Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Articulation des dossiers
Fait partie de