Logo ={0} - Retour à l'accueil

Anciennes écoles de garçons et de filles, aujourd'hui école communale

Dossier IA86009418 inclus dans Bourg de Coussay-les-Bois réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Genrede garçons, de filles
Destinationsécole, maison
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsécole
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Châtellerault-3
AdresseCommune : Coussay-les-Bois
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 7 place
des écoles
Cadastre : 2017 BL 256

Au 19e siècle, la seule école de filles de Coussay-les-Bois était un établissement congréganiste tenu par les Filles de la Croix. Elle était située dans le bourg, dans l'actuelle rue de l’Ancienne école.

En 1897, contrainte par le préfet de créer une école laïque pour filles, la municipalité souhaite acquérir une maison située sur la place de l'église pour y installer la classe. Cependant, en 1900, les habitants de Coussay-les-Bois pétitionnent pour que la nouvelle école de filles soit plutôt construite dans un édifice neuf, à proximité de la route de Châtellerault à La Roche-Posay. Lors des élections municipales, les deux candidats les plus en vue s'opposent sur cette question, l'ancien maire défendant l'installation de l'école sur la place de l'église. C'est finalement son opposant qui l'emporte. En 1902, un terrain est acheté au sud du bourg et les plans sont dressés par l'agent voyer cantonal Charles Alluaume. La nouvelle école de filles est finalement inaugurée en 1904. La maison de l'institutrice est située devant la place alors que les salles de classes sont construites en fond de parcelle.

En 1912, le Ministère de l'Instruction publique approuve la décision du conseil municipal de construire une nouvelle école de garçons. À cette époque, elle était située dans un bâtiment construit dans les années 1850 en face de l'église Notre-Dame. La municipalité décide de la bâtir à côté de l'école de filles et engage l'architecte Ferdinand Milord pour mener à bien le projet. Après une interruption de quelques années pendant la Première Guerre mondiale, la nouvelle école de garçons est finalement achevée en 1922.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 20e siècle , (?)
Dates1904, daté par source
1922, daté par source
Auteur(s)Auteur : Alluaume Ch.
Auteur : Milord Ferdinand
Milord Ferdinand

Architecte à Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Les anciennes maisons des instituteurs sont construites en pierres calcaire et couvertes d'ardoises. La maison de l'institutrice, à gauche, présente des ouvertures couvertes de plates-bandes et une lucarne couverte d'un linteau formant un arc segmentaire. L'habitation de l'instituteur est partiellement enduite. Sur son élévation nord, elle arbore une travée centrale en pierre de taille, traitée en bossage et couverte d'un fronton triangulaire.

Les salles de classes sont situées en fond de parcelle, vers le sud. Elles sont éclairées par des grandes fenêtres couvertes de plates-bandes.

Murscalcaire enduit
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
toit à deux pans
Typologiesmaison en retrait
Techniquessculpture
Représentationsfronton
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Construction d'une nouvelle école de filles (Archives départementales de la Vienne : 2 O 104 4) :

    "Poitiers, le 16 juillet 1902,

    J’ai l’honneur de vous transmettre avec avis favorable le dossier relatif à la construction d’une école de filles à Coussay-les-Bois. L’école actuelle, confiée à un personnel congréganiste, est actuellement installée dans un local appartenant à la congrégation des Filles de la Croix. Il y a cinq ans environ, l’administration préfectorale, considérant que la directrice touchait à l’âge normal de la retraite, invita la municipalité à se procurer un local.La municipalité, après avoir rejeté le principe d’une construction neuve, fixa le choix sur un immeuble situé au centre du bourg, tout près de l’école des garçons. Le projet fut adopté par le Conseil départemental et classé par le Conseil général. Il allait être soumis à l’approbation ministérielle lorsque survinrent les élections municipales de 1900. Ces élections se firent uniquement sur la question de la maison d’école. Un parti nombreux s’était formé ayant pour programme la construction de l’école sur un terrain libre, il l’emporta. Le Maire qui patronnait l’ancien projet ne fut pas réélu."

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1839-1935: Biens communaux bâtis.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 104 4
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.