Dossier IA64003092 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ancienne gare de Bidart
Auteur
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Commune de Bidart

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Lieu-dit Parlementia
  • Adresse rue de la Gare
  • Cadastre 2017 AI 1094

Chargée de l'installation d'une voie ferrée entre Bayonne et Irun, la Compagnie des chemin de fer du Midi ne prévoyait pas dans un premier temps la construction d'une gare à Bidart. D'après le registre des délibérations de 1861, le conseil municipal refusa toutefois de laisser les bidartars dans l'isolement. La requête de la commune fut acceptée et une station ferroviaire fut construite entre 1864 et 1866 dans un ancien champs au sud du bourg. La création de nouvelles voies permit de la relier à la route royale n°10. La gare apparaît sur une carte postale datant de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle. De plan massé, elle était couverte d'un toit en pavillon. La façade donnant sur le quai était ornée d'une horloge et de l'inscription "BIDART". A gauche, un second volume de taille plus petite abritait les toilettes.

D'après le registre des délibérations, en janvier 1866, les habitants de la commune et les étrangers venant séjourner à Bidart ou à Guéthary refusèrent que le nom donné à la halte soit "Guéthary", celle-ci étant située sur le territoire de Bidart. La gare de Guéthary ne vit le jour quant à elle qu'en 1884. Dès 1887, la municipalité déplora que l'arrêt des trains à Bidart ne soit pas systématique, les horaires n'encourageant pas, selon elle, le tourisme, le commerce ou la distribution du courrier. En 1908, la municipalité persista dans ses revendications, notamment par rapport à Guéthary où tous les trains, en particulier les Express, s'arrêtaient. En janvier 1917, la municipalité déclara que la gare était fermée jusqu'à la fin des hostilités mais c'est par la voie ferrée que le maire de l'époque, Joseph Michelena, réussit à obtenir un wagon rempli de 40 000 kg de pomme de terre pour ravitailler la commune.

La gare cessa de fonctionner au début des années 1990. Elle est aujourd'hui désaffectée.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1864, daté par source

La gare est située au bout de la rue du même nom et à proximité de l'Uhabia. Elle est constituée d'un bâtiment à étage carré datant de 1864 et de 2 extensions en appentis, accolées, à l'ouest et à l'est. Un second bâtiment de plus petite taille abritait les toilettes.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit en pavillon
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public communal

Documents d'archives

  • Délibérations du conseil municipal, 1791-1945.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart, 1D
  • Matrice cadastrale de Bidart, propriétés foncières bâties, 1910-1957.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G5
    Case n°3
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Commune de Bidart
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers