Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne gare, actuellement maison et atelier de restauration

Dossier IA86009698 réalisé en 2018

Fiche

  • Élévation nord-est.
    Élévation nord-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • latrine
    • atelier
    • lampisterie
    • quai
    • dépendance
    • halle
Destinationsmaison, atelier
Parties constituantes non étudiéeslatrine, atelier, lampisterie, quai, dépendance, halle
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Châtellerault-3
AdresseCommune : Leigné-les-Bois
Lieu-dit : La Gare
Cadastre : 2017 BE 35

La gare de Leigné-les-Bois est l'une des stations de la ligne de chemin de fer entre Châtellerault et Tournon-Saint-Martin.

Les travaux de construction sont réalisés à la fin du 19e siècle par les entrepreneurs MM. Gadeix et Granger, originaires de la Creuse. Ils suivent un plan prédéfini, aussi utilisé pour la gare de Senillé, mais différent de celles de Pleumartin, La Roche-Posay et Yzeures-sur-Creuse. D'après les documents d'archives, le projet prévoit la construction d'une gare avec, au rez-de-chaussée, une salle d'attente, un bureau pour la billetterie, une cuisine. L'étage, composé de trois chambres, sert de logement à un employé de la gare. Une partie du bâtiment doit aussi accueillir le bureau du chef de station et une halle aux marchandises de 56 m².

Désaffecté peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment accueille aujourd'hui un logement dans l'ancienne gare et un atelier de restauration de vitraux dans l'ancienne halle aux marchandises.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Auteur(s)Auteur : Gadeix
Gadeix

Originaire de la commune d'Anzême (Creuse). Avec Granger, il a réalisé les gares de la ligne de chemin de fer entre Châtellerault et Tournon-Saint-Martin (Indre).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Granger
Granger

Originaire de la commune d'Anzême (Creuse). Avec Gadeix, il a réalisé les gares de la ligne de chemin de fer entre Châtellerault et Tournon-Saint-Martin (Indre).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

La gare de Leigné-les-Bois est située à 1,7 km au sud-ouest du bourg. Elle est construite en moellons calcaire enduits et couverte d'ardoises.

Le bâtiment est séparé en deux entités distinctes : la partie sud-est accueille un logement et la partie nord-ouest un atelier. Toutes les ouvertures de l'ancienne gare, de l'ancienne halle et des dépendances sont couvertes d'arcs segmentaires.

L'élévation nord-est de l'habitation est constituée de trois travées d'ouvertures. Sur cette façade, une grande porte, surélevée par rapport au sol, servait d'accès à la halle aux marchandises. Cette porte est couverte d'un avant-toit, reposant sur quatre aisseliers métalliques et protégeant l'accès à la halle des intempéries.

Le mur pignon nord-ouest présente une autre entrée de la halle. Cette porte est surmontée de deux baies géminées.

L'élévation sud-ouest donnait autrefois sur la voie du chemin de fer. Du côté de l'habitation, la façade présente deux travées d'ouvertures. Les deux portes-fenêtres sont protégées par des auvents reposant sur des aisseliers en métal. L'ancienne halle dispose aussi d'une porte sur cette élévation. Surélevée par rapport au sol, elle est accessible par un débarcadère.

Sur les murs pignons et sur l'élévation sud-ouest, des cartouches portent le nom de la commune.

À proximité de l'ancienne gare, vers le sud-est, un petit bâtiment, construit en calcaire et couvert d'ardoise, présente une porte aménagée sur son mur pignon. Il est agrandi par une extension en béton.

Murscalcaire moellon enduit
béton
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrementscharpente métallique apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliers
Techniquessculpture
Représentationscartouche
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1879-1939: ligne de chemin de fer de Châtellerault à Tournon-Saint-Martin.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 5 S 146
Bibliographie
  • Simmat, Gérard, Juchault, Pierre, Dubout, Jean-Paul. Le Pays des Vals de Gartempe. Joué-lès-Tours : Alan Sutton, 2000. 126 p., ill. (Mémoire en Images). ISBN 2-84253-512-X.

    p. 46
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.