Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne école, actuellement maison

Dossier IA86009701 réalisé en 2018

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison, huilerie
Parties constituantes non étudiéesmur de clôture, jardin, préau
Dénominationsécole primaire
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Châtellerault-3
AdresseCommune : Leigné-les-Bois
Lieu-dit : Le bourg
Adresse : place
de l'église
Cadastre : 1833 G 9 ; 2017 AT 62

Le bâtiment est déjà visible sur le cadastre de 1833. Il faisait alors partie de la même propriété que l'ancien fief des Potineaux.

Le 12 décembre 1852, le conseil municipal délibère pour acquérir une maison d'école qui accueillerait une salle de classe, un logement pour l'instituteur et un local pour la mairie. La maison de François Moreau, tisserand à Dissay, et son épouse Marie Laurioux, dispose d'un emplacement idéal au nord de la place de l'église. D'après l'acte de vente, elle est composée d'une chambre basse, un cellier et un corridor au rez-de-chaussée. À l'étage, elle comprend une chambre, un cabinet et des greniers. Outre l'habitation, la propriété comprend une étable et une huilerie. Cette petite dépendance, située au sud du logement, est visible sur le cadastre de 1833. La propriété est délimitée par un mur de clôture, entourant la maison et un grand jardin côté nord d'environ 800 m².

Les propriétaires rédigent une promesse de vente à la commune en janvier 1853. Le montant de l'achat et des travaux d'aménagement s'élève à 4300 francs. La destruction de l'huilerie et la récupération des matériaux permit de réduire la dépense totale. La commune demande donc à l'État l'autorisation de recourir à un impôt extraordinaire sur huit ans, ce qui lui est accordé par l'Empereur le 27 mai 1854. Le 6 juillet de la même année, l'acte de vente est passé entre les propriétaires et la municipalité.

Le bâtiment accueille l'école municipale pendant une vingtaine d'année. À la fin des années 1870, la municipalité achète le logis de la Braudière pour y installer l'école des garçons. Après cette date, l'ancienne école mixte du bourg devient donc l'école des filles. Un préau et des cabinets d’aisances sont construits au fond de la parcelle en 1888.

En 1935, un groupe scolaire mixte est construit sur le site de la Braudière à la place de l'ancienne école des garçons. Le bâtiment accueillant l'école des filles est alors vendu à un propriétaire privé et sert de maison d'habitation depuis cette époque. D'après la tradition orale, elle servit aussi de mairie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle , (?)
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La maison est située en retrait par rapport à la place de l'église. Elle est construite en moellons calcaire enduits et couverte d'un toit à croupes en tuiles plates. Son élévation sud est composée de cinq travées d'ouvertures couvertes de plates-bandes.

Sur l'élévation sud, la porte principale est située au niveau de la quatrième travée en partant de la gauche. Elle donne sur un couloir et sur l'escalier tournant conduisant à l'étage. Une grande pièce et une cuisine sont situées de chaque côté de ce couloir. Le logement dispose aussi de deux pièces dans la partie nord de l'habitation, sous un appentis.

Le hangar situé au fond du jardin, couvert de tuiles plates, servait de préau lorsque le bâtiment accueillait l'école de filles. Accolés à l'est de ce dernier, les cabinets d'aisance ont aussi été conservés.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile plate
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
appentis
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant
Typologiesmaison en retrait
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD 86. 2 O 152 4 (1853-1903) : Leigné-les-Bois, biens connaux bâtis.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 152 4
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.