Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne colonie de vacances, aujourd'hui ferme

Dossier IA86010448 inclus dans Bourg de Jouhet réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéesparc, piscine, serre, mur de clôture, chenil, volière
Dénominationscolonie de vacances
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Jouhet
Lieu-dit : la Contour, le Bourg
Adresse : rue de l'
Ancien-Charron
Cadastre : 1840 H 673, 680 ; 2016 H2 63, 64

Autorisation de fortifier donnée en 1471 à Jean de Moussy par Louis XI ; édifice actuel construit en 1875 ; château conservé par la famille de Moussy jusqu'en 1932.

La Préfecture de Paris y a installé une colonie de vacances dans les années 1950, utilisant à la fois le château et des bâtiments neufs construits au nord (voir dossier). Le château a ensuite été revendu à un propriétaire privé en 1999. La partie des bâtiments annexes de la colonie de vacances et l'ancienne maison du gardien font partie d'un siège d'exploitation agricole.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle

Le domaine de la Contour se compose de deux ensembles : le château, reconstruit en 1875 avec la maison du gardien et les bâtiments annexes de l'ancienne colonie de vacances aménagée dans les années 1950.

Sur le cadastre de 1840, l'ancien château se composait de corps de bâtiments organisés autour d'une cour, avec une tour au nord-est et le pigeonnier à l'est.

La préfecture de Paris a installé une colonie de vacances dans les années 1950 dans le château et construit de nouveaux bâtiments au nord.

Ils comprennent un ensemble de trois corps de bâtiments organisés en U autour d'une cour tournée vers la Gartempe, une piscine entre la cour et la rivière, et vers le nord, une chaufferie, un chenil et une serre.

Les trois bâtiments autour de la cour sont des constructions assez légères, en rez-de-chaussée avec étage de comble. Le gros œuvre est en grande partie couvert d'enduit, la brique est apparente sur l'élévation sud de l'étage de comble de l'aile sud. Les chaînages d'angle et les piédroits des portes et fenêtres sont en pierre de taille. Les élévations sur la cour sont ordonnancées en travées, avec des successions de portes et fenêtres sur les ailes latérales, et deux groupes de grandes ouvertures couvertes en arc segmentaires, surmontées d'une lucarne, pour la façade sud de l'aile centrale. Les toitures sont à longs pans à égout légèrement retroussé, en tuiles mécaniques avec crête de toit, la toiture de l'aile centrale s'élevant plus haut que celles des ailes latérales.

Un hangar est adossé au sud de l'aile sud.

Les bâtiments au nord de l'aile nord comprennent la laverie moderne de la colonie, adossée perpendiculairement, avec de l'autre côté, à l'ouest, une volière, un chenil couvert en appentis, et adossé au mur de clôture nord, la chaufferie et la serre.

La serre est surmontée d'une passerelle de circulation avec barrière en ferronnerie.

La propriété possède trois puits, l'un dans la cour, le deuxième près de la serre et le troisième dans l'ancien verger, dans la parcelle cadastrée H3 551 en bord de Gartempe.

Mursenduit
Toittuile mécanique
Plansplan symétrique
Étagesétage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral, plan d'assemblage et 28 feuilles, A. Joyaux Géomètre de première classe, Alagille géomètre secondaire, terminé en août 1840.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4P 4990 à 4998
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.