Logo ={0} - Retour à l'accueil

Abbaye Saint-Sauveur

Dossier IA86007638 réalisé en 2010
Genrede bénédictins
Vocablessaint Sauveur
Dénominationsabbaye
Aire d'étude et cantonPays Civraisien - Charroux
AdresseCommune : Charroux
Cadastre : 1834 B 305-309, 317-323, 326, 329-339 ; 2010 AD 293, 366, 368-370, 372-377, 379-391, 475, 476, 514, 515, 518, 519, 577, 578

L´abbaye Saint-Sauveur à Charroux aurait été fondée avant 783, date de leur testament, par Roger, comte de Limoges, et son épouse Euphrasie. L'établissement religieux, placé sous la règle de saint Benoît, comprend 12 moines dirigés par l´abbé Dominique. Ils s'installent à proximité du Merdançon, petit affluent de la Charente, sur les terres d'un domaine agricole donné par les fondateurs. La dotation primitive comprend de nombreux biens en Limousin, Poitou, Périgord et Auvergne, des reliques - dont un fragment de la Vraie Croix - et une bibliothèque.

Cette création intervient dans un contexte général de restauration des monastères de l'empire carolingien impulsée par Charlemagne. Le comte Roger recommande Saint-Sauveur au souverain qui, peu avant 800, délivre un diplôme d´immunité à l´abbaye, l'exemptant ainsi du paiement de l'impôt et de l'autorité de la justice publique. Ce privilège est confirmé en 815 par son fils Louis le Pieux. Sous le règne de ce dernier, l´église érigée en matériaux périssables est reconstruite en pierre (Monsabert, 1910, p. 12).

Bénéficiant de hautes protections et de nombreux dons, le monastère croît rapidement. En 830, l'abbaye compte déjà 84 religieux. Son immunité est confirmée à nouveau en 870 par Charles le Chauve qui autorise l'abbé à nommer un avoué pour défendre les droits de la communauté monastique, riche propriétaire temporel. En 878, le pape Jean VIII prend le monastère sous sa protection, le détachant de l´autorité de l´évêque de Poitiers.

Dans cette seconde moitié du 9e siècle, l'essor et la sécurité de l'abbaye sont cependant menacés par les raids des Normands. En 897, les reliques sont mises à l´abri à Thiers, en Auvergne et, peu après, les moines se réfugient avec le fragment de la Vraie Croix à Angoulême (Bourgeois, 2005, p. 45).

Cet épisode ne semble pas affaiblir durablement le monastère. Le 10e siècle est peu documenté mais la tenue à Charroux, en 989, du premier concile consacré à la paix de Dieu peut être interprétée comme un signe de sa renommée. Ce concile, dont les canons excommunient ceux qui brisent ou emportent avec violence des biens des églises, ceux qui volent les pauvres et ceux qui frappent les clercs, témoigne de la violence qui règne dans la société. La période est particulièrement troublée par les luttes féodales, la déliquescence du système carolingien favorisant l'émergence de nouveaux pouvoirs seigneuriaux. À Charroux même, la naissante agglomération devient le siège du pouvoir d'un nouveau lignage. Un certain Boson le Vieux puis ses successeurs, qui tiennent leur puissance de l'avouerie de l'abbaye, constituent aux confins des comtés de Poitiers, de Bourges et de Limoges, le comté de la Marche dont Charroux est la capitale (Bourgeois, 2005, p. 47-48).

Au début du 11e siècle, le comte de Poitiers Guillaume le Grand tente de reprendre le contrôle sur la riche abbaye Saint-Sauveur, en y engageant deux réformes de la vie monastique. Mais il échoue dans cette entreprise, comme dans celle visant à reprendre la Marche. En 1050, le pape Léon IX confirme à l'abbaye la possession de ses biens et la libre élection de son abbé.

Au 11e siècle, le monastère semble connaître un grand rayonnement spirituel et temporel. En 1017, l´abbé Geoffroy entreprend la construction d'une grande abbatiale. En 1022, l'évêque de Limoges Géraud meurt à Charroux et est enterré dans l'église ; cinq ans plus tard, l'édifice fait l'objet d'une dédicace (Treffort, 2007, p. 284-285).

L'abbatiale neuve est à peine en fonction qu'elle subit en 1048 un incendie. Il semble que soit décidée la reconstruction d'une nouvelle et monumentale église, qui va vraisemblablement durer plusieurs dizaines d'années. Par ses vastes proportions et le choix d'un plan associant une rotonde à un édifice en croix latine, le projet témoigne de l'importance et de la richesse de l'abbaye, tant matérielle que spirituelle (Bourgeois, 2005, p. 50-51). Il permet d'accueillir les pèlerins attirés par les nombreuses reliques tout en facilitant la liturgie monastique (offices, messes, processions...). Les moines vivent dans les bâtiments conventuels qui s'étendent au sud de l'abbatiale.

Le prestige de l'abbaye Saint-Sauveur s'accroît, vers 1077, par la découverte miraculeuse d'un reliquaire contenant la Sainte Vertu (ou Saint Prépuce) qui aurait été caché par Audebert III, comte de la Marche. Cette invention, qui coïncide avec le passage du roi de France Philippe Ier, favorise certainement l'apport de nouveaux subsides alors que l'abbatiale est en cours de travaux. Ainsi, la venue du comte de Guines, en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, donne lieu un peu plus tard à la donation de trois prieurés établis en Flandre. Le concile qui se tient à Charroux, en 1082, après la consécration d'un autel, est l'occasion de faire la promotion de la nouvelle relique (Treffort, 2007, p. 284-285). Le 10 janvier 1096, à la demande de l´abbé Pierre, le pape Urbain II, venu à Clermont prêcher la croisade, consacre le nouvel autel majeur de l'abbatiale. Le pape confirme les privilèges de l´abbaye et précise l´étendue de ses biens, soit une centaine d´églises dans 16 diocèses et de nombreuses terres. L'abbé exerce aussi des droits seigneuriaux sur une partie de la ville de Charroux qui apparaît être constituée de deux bourgs : à l'ouest et au sud du monastère s'étend le " bourg de l'abbé " ; au nord se développe le " bourg du comte " que surplombe le château comtal (Bourgeois, 2005, p. 70-72).

Les biens du monastère s'accumulent au 12e siècle. L'abbé Fuldacus fait composer le Liber de constitutione Karrofensis coenobii, ouvrage où sont compilés les actes de donation, les privilèges royaux et papaux, et trois récits de fondation. Ces derniers, qui attribuent à Charlemagne la création du monastère et la donation de la relique de la Vraie Croix, semblent avoir été rédigés aux 11e et 12e siècles. Les références à Charlemagne et aux reliques christique tendent à renforcer l'ancienneté et le prestige de l'abbaye Saint-Sauveur, alors que de nouveaux monastères, potentiellement rivaux, sont créés dans la région (Treffort, 2007, p. 290-292).

L'abbaye semble toutefois connaître un certain relâchement dans l'observation de la règle : dans une bulle de 1160, le pape Alexandre III rappelle leurs devoirs religieux à l´abbé et aux moines.

En 1177, alors que le Poitou et l'Aquitaine sont sous domination anglaise depuis le mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri II Plantagenêt, le comté de la Marche est vendu par le comte Audebert IV au roi Henri II. Au début du 13e siècle, les seigneurs de Lusignan en prennent possession par mariage.

Ces changements politiques ne semblent pas affecter le monastère qui connaît alors son apogée. Il compte 213 établissements (Eygun, 1969, p. 15). Au milieu du siècle, l'église abbatiale est embellie par la construction d'un portail gothique monumental. L'aile est des bâtiments conventuels est restaurée. En 1270, Hugues XII de Lusignan autorise l'extension de la clôture monastique (Bourgeois, 2005, p. 69). Toutefois, durant cette seconde moitié du 13e siècle, l´abbaye connaît des revers économiques, contrôlant difficilement des biens dispersés.

Les désordres s'accentuent gravement aux 14e et 15e siècles, pendant la guerre de Cent Ans. Le trésor de l'abbaye, mis à l'abri à Poitiers, est pillé en 1346 ; l'abbé se réfugie en Berry. Les revenus ne rentrent presque pas, le nombre de moines est en chute constante : 40 en 1385, 13 en 1458. En juillet 1422, un incendie accidentel détruit une grande partie du monastère (Bourgeois, 2005, p. 47).

Dans la seconde moitié du 15e siècle, la paix revenue, l'abbaye se relève. jean chaperon, élu abbé en 1444, entreprend la reconstruction du monastère (salle capitulaire, cloître....) et remet de l'ordre dans la gestion des biens appartenant à Saint-Sauveur de Charroux ; il acquiert également les droits seigneuriaux sur la baronnie de Charroux (Bourgeois, 2005, p. 47). Son neveu Louis Fresneau lui succède en 1474. Premier abbé commendataire du monastère, il termine le cloître et arrente de nombreuses terres (Monsabert, 1910, p. XLIII).

Mais l'embellie de la fin du 15e siècle est de courte durée. Sous l'abbatiat de Pierre Chasteigner, dernier abbé régulier de Charroux (1521-1541), commencent la dilapidation des biens de l'abbaye et sa décadence. L'établissement est durement touché par les guerres de Religion qui provoquent la dispersion des moines et la ruine de nombreux bâtiments. En 1569, une troupe de protestants commandée par Roger Prévost de la Carbonnière dévaste et incendie la ville et l'abbaye. La nef de l'église s'effondre en partie, le réfectoire, le dortoir, la cuisine et la bibliothèque sont endommagés, des moines sont assassinés (Eygun, 1969, p. 17). La vie monastique ne reprend qu'en 1580. L´église est alors déclarée irréparable, la nef est raccourcie et la rotonde réparée.

Au 17e siècle, l'abbaye est affiliée à la congrégation des bénédictins exempts (Eygun, 1969, p. 17). En l'absence des abbés commendataires, elle est dirigée par un prieur et la communauté est réduite à quelques moines. En 1634, l'église est détruite, sans toit ; seule une petite partie de l'édifice, la rotonde, a été restaurée pour les offices (Monsabert, 1910, p. 424-428). Le 7 avril 1678, Jacques Salmon usurpe le titre de prieur et occupe l'abbaye avec une trentaine d'hommes armés.

L'état d'indigence du monastère entraîne sa fermeture au siècle suivant. Le 28 septembre 1760, le roi Louis XV déclare par un brevet la fermeture de l'abbaye et, en 1762, une bulle du pape Clément XIII décrète la suppression du monastère et l´union de ses biens au chapitre de Saint-Julien de Brioude. Les habitants de Charroux protestent mais perdent leur procès. La fermeture de l'abbaye est confirmée en 1779, par lettres patentes du roi Louis XVI, lettres enregistrées au Parlement de Paris en 1780 (Monsabert, 1910, p. 499).

Quelques religieux demeurent à Charroux pour assurer le service des fondations. En 1790, ils sont au nombre de trois lorsque l'abbaye Saint-Sauveur, devenue bien national, est vendue (Eygun, 1969, p. 17). Le monastère, en ruine, est divisé en cinq lots. L'un d'entre eux, qui comprend les restes de la rotonde (dont la tour lanterne centrale), du cloître et des bâtiments conventuels (dont la salle capitulaire), est racheté par Charles Loyzeau de Grandmaison (1740-1797), alors curé de Surin (Vienne). Les autres vestiges sont progressivement transformés en carrière de pierres.

Dans le second quart du 19e siècle, les héritiers de Ch. de Grandmaison résistent à un projet de destruction de la tour lanterne envisagé par la municipalité pour agrandir le champ de foire. Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments Historiques, visite Charroux en 1835, à la demande de M. de Chergé, membre de la société des Antiquaires de l'Ouest nouvellement créée (Mérimée, in MSAO, 1937, p. 8, 10).

La tour lanterne est inscrite sur la première liste des monuments historiques de 1840 ; en 1846, la protection est étendue aux vestiges du monastère. Des travaux de consolidation et de restauration de la tour et de la crypte sont entrepris sous la direction de l'architecte Joly-Leterme. Parallèlement, des fouilles archéologiques mettent à jour la tombe de l´évêque de Limoges Géraud inhumé en 1023 dans l'église ; sa sépulture révèle un tau en ivoire et en os orné de deux têtes de lion. En 1856, plusieurs reliquaires, dont les datations s'échelonnent entre le 9e siècle et le 14e siècle, sont découverts dans un mur du cloître.

Des parties du porche gothique subsistent encore en élévation. P. Mérimée demande des subsides pour acheter les sculptures afin de les protéger (Mérimée, MSAO, 1937, p. 80-81, 94). Au début du 20e siècle, certaines d'entre elles sont exposées sur les arcades de la tour lanterne et dans le cloître.

Au cours du 20e siècle, les fouilles archéologiques de 1950 et 1951 dégagent les traces de l'ancien transept et du chœur. En 1949, celles réalisées dans l'ancienne salle capitulaire révèlent des sépultures d'abbés, des crosses et autres objets religieux.

Plusieurs campagnes de travaux de conservation et de mise en valeur des vestiges de l'ancienne abbaye sont réalisées. La gestion touristique du site, propriété de l’État, est assurée par le centre des monuments nationaux.

Période(s)Principale : 8e siècle
Principale : 2e moitié 11e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 15e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

De l'ancienne église abbatiale construite dans la seconde moitié du 11e siècle, il reste quelques éléments en élévation qui ne rendent que fort peu compte de l'ampleur de cet édifice. Le plan en est connu grâce aux fouilles archéologiques réalisées aux 19e et 20e siècles, aux archives et gravures anciennes. Il présente la rare combinaison d'un plan en croix latine et d'un plan centré. Une longue nef à trois vaisseaux conduisait vers une rotonde composée d'un triple déambulatoire circulaire tournant autour d'une tour lanterne au centre de laquelle se trouvait un autel. Ce dernier était surélevé par rapport aux déambulatoires, eux-même à gradins, et à la nef (Froidevaux, 1951, p. 359). Sous la rotonde avait été aménagée une crypte. De plan centré, elle était couverte d'une coupole portée par six colonnes (en place) ; un déambulatoire annulaire permettait de circuler autour des reliques conservées dans un autel placé au centre de la crypte.

Sur la rotonde s'articulaient, au nord et au sud, les bras d'un transept et, à l'est, un chevet à déambulatoire et trois absidioles rayonnantes. Deux chapelles étaient greffées sur les murs orientaux des bras du transept, deux autres sur le déambulatoire extérieur de la rotonde.

La longueur totale de l'église est estimée à 114 mètres ; une tour-porche, flanquée de tourelles cylindriques, précédait la nef (Favreau, Camus, 1989, p. 13). Selon Durand et Martène, qui visitèrent l'abbaye vers 1717, on descendait dans la nef par " plusieurs degrés " ; le chœur et le sanctuaire étaient surélevés par rapport à la nef (Durand, Martène, 1717, p. 15-16).

De ce vaste monument subsistent aujourd'hui des éléments disparates : la tour octogonale, quelques bases des colonnes des déambulatoires de la rotonde, la crypte, des murs du transept sud et de la chapelle sud du chevet. D'autres vestiges ont été repérés dans plusieurs maisons construites sur l'emprise de l'ancienne église.

La tour octogonale, d'un diamètre de 8,50 mètres (Froidevaux, 1951, p. 357), est l'élément le mieux conservé en élévation. En partie basse, elle présente deux niveaux de huit arcades en plein cintre superposés, l'ensemble s'élevant à 18 mètres de hauteur. Les piliers sont composés de quatre colonnes engagées de hauteur différente. Les colonnes internes montent jusqu'à la base de la coupole qui couvre la tour. Les colonnes externes unissent les deux niveaux d'arcatures ; elles montaient jusqu'à la base de la voûte qui couvrait le premier déambulatoire de la rotonde (Froidevaux, 1951, p. 360). Les déambulatoires ont disparu mais les traces d'arrachement de la voûte sont encore visibles au-dessus des arcades.

Les arcades supportent la partie haute de la tour lanterne qui s'élevait au-dessus de la toiture de la rotonde. Cet étage est cantonné de huit contreforts colonnes. Les huit pans de l'étage sont divisés en deux registres : la partie basse est percée d'une baie couverte en plein cintre et surmontée d'une archivolte retombant sur des impostes ; elle éclairait l'intérieur de la rotonde ; le registre supérieur est décoré de deux arcades aveugles en plein cintre.

Le dernier niveau de la tour, percé de baies rectangulaires, supportait peut-être un toit.

L'église Saint-Sauveur, aux vastes proportions, était vraisemblablement richement ornée. La tour lanterne conserve 40 chapiteaux qui donnent un aperçu de l'ornementation sculptée de l'ancienne église romane. Une première série comprend les seize corbeilles des arcades inférieures de la tour. Elles sont constituées de deux pierres superposées. Des entrelacs de feuilles grasses envahissent la partie basse ; le registre supérieur, dont les angles sont soulignés par des volutes, est également décoré de feuilles grasses et de palmettes, à l'exception de deux pièces où des animaux (lions ?) se mêlent aux feuillages. La composition des chapiteaux, le choix des motifs végétaux rappellent les réalisations contemporaines de Saint-Savin ou de la collégiale Saint-Hilaire-le-Grand à Poitiers.

Les 24 chapiteaux des arcades supérieures sont beaucoup plus sobres. Les corbeilles, nues, sont simplement ornées de volutes dans les angles et de petites crosses. Elles ont peut-être reçu un décor peint. En 1844, des éléments peints étaient encore visibles sur les arcades de la tour octogonale (Favreau, Camus, 1989, p. 19).

Quelques autres sculptures romanes ont été conservées ; plusieurs chapiteaux sont déposés dans le cloître ou ornent encore les baies des pans de murs de l'ancien chevet. Des pièces ont également été repérées dans des maisons de Charroux. Une dalle encastrée dans l'ancienne crypte porte un décor d'oiseaux buvant dans une coupe.

Au sud de de l'église, autour d'un cloître dont les galeries ont disparu, se développaient les bâtiments monastiques. Il en subsiste aujourd'hui l'aile orientale, certainement édifiée à l'époque romane. Elle a été modifiée au 13e siècle puis au 15e siècle, quand on construisit une nouvelle salle capitulaire.

Cette dernière, couverte de voûtes d'ogives, abrite aujourd'hui des vestiges du porche gothique de l'église. Celui-ci était composé de trois portails à tympan et voussures retombant sur des piédroits. Il en subsiste 47 éléments sculptés, exposés dans la salle capitulaire : un relief du tympan central, représentant le Christ assis sur un trône et foulant des pieds un aspic et un basilic ; des sculptures des voussures (rois, apôtres, vierges sages et vierges folles...). Ces statues sont datées du milieu du 13e siècle (Favreau, Camus, 1989, p. 34). Dans la salle capitulaire sont également présentés des objets et reliquaires retrouvés lors des fouilles ou de travaux.

Enfin, de l'ancienne abbaye subsiste aussi la porte de l'aumônerie qui était construite à l'ouest du cloître ; elle enjambe l'actuelle rue Saint-Sulpice qui conduit à l'église paroissiale, ancienne dépendance de l'abbaye Saint-Sauveur.

Murscalcaire
pierre de taille
Couvrementscoupole
État de conservationvestiges
Techniquessculpture
Représentationsornement végétal, feuillage ornement animal, lion
Précision représentations

Ne sont repris ici que les éléments romans, pas le portail gothique.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
propriété de l'Etat
Protectionsclassé MH partiellement, 1945/01/06
inscrit MH partiellement, 1950/02/01
classé MH partiellement, 1950/06/13
Précisions sur la protection

Les restes de la chapelle sud du choeur de l'église abbatiale : classement par décret du 6 janvier 1945 - Les immeubles nus ou bâtis situés sur le territoire de l'ancienne abbaye (cad. B 305, 307p, 317 ; A 319, 322, 323, 326, 328, 332, 333p, 334, 335, 339) : inscription par arrêté du 1er février 1950 - L'ensemble des vestiges (cad. B 307p ; A 312p, 315, 316, 320, 321) : classement par arrêté du 13 juin 1950.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vienne. 1 H 3/1-4. Abbaye Saint-Sauveur de Charroux (1186-1792) et pièces complémentaires erratiques H supplément 1, 2, 13.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 1 H 3/1-4
  • Archives départementales de la Vienne. Microfilms (Archives privées Beauchet-Filleau). [1634, 4 décembre : visite pastorale de messires Jean Filleau et Denys Guilloteau, commissaires députés par arrest des Grands Jours de Poitiers, p. 173 bis].

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers
  • Archives diocésaines de l'évêché de Poitiers. Actes de la commission archéologique diocésaine, procès-verbaux des séances, 17 novembre 1854 - 22 octobre 1869. L5, carton 1. 1856, 22 août : présentation des reliquaires trouvés à Charroux.

    Archives diocésaines de la Vienne, Poitiers : L5, carton 1
  • Casier archéologique [documents établis par le service des Monuments historiques au lendemain de la Seconde Guerre mondiale sur des édifices protégés ou destinés à l'être].

    10 p., 143 fig., 9 plans, 1 élév., 2 coupes Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont. [0080/036/0050]. 1840-1897 : correspondance : acquisition de statues ; classement des statues ; nécessité de protéger les statues ; projet de travaux. 1841-1949 : dossier travaux. Divers travaux ; restauration générale ; consolidation ; aménagement du musée de sculpture et d'orfèvrerie ; conservation des vestiges de l'ancienne abbatiale ; protection et mise en place des orfèvrerie et des sculptures. 1945-1955 : aménagement du musée de sculpture et d'orfèvrerie, conservation des vestiges de l'ancienne abbaye, remise en état de l'aile du cloître, fouilles en vue du dégagement du transept, protection et mise en place des orfèvreries et sculptures, devis, notes (dossier de l'ACMH Froidevaux, Yves-Marie). 1904-1987 : correspondance : étude de la propriété ; vestiges de l'ancien portail ; projet de dégagement des restes de l'abbaye ; projet de création d'un musée ; travaux et financement ; convention entre l'état et les propriétaires ; acquisition par l'état en vue du dégagement 1950-1983 : dossier travaux. Remise en état de l'aire du cloître ; fouilles en vue du dégagement du transept ; consolidation et protection des maçonneries ; protection des vestiges ; installation des sculptures dans le musée ; consolidation de la tour ; restauration des couvertures.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Paris. [0080/039/0019]. 1944-1960 : Acquisition des immeubles.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Paris. 0081/086 - Restauration d'édifice de la Vienne, série générale. Cote conservation : 0081/086/0004. N° document : 0081/086/0049. 1963. Correspondance : Danger représenté, pour les monuments de Charroux, de passages d'avions à réaction.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • Bibliothèque nationale, ms. lat. 5448 (copie du XVe siècle de documents concernant l'abbaye de Charroux).

    Bibliothèque nationale de France, Paris : ms. lat. 5448
  • Médiathèque de Poitiers, collection Fonteneau, tome IV, LV.

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers
  • Bibliothèque de la Société éduenne, Autun (copie du XVe siècle de documents concernant l'abbaye de Charroux).

    Bibliothèque de la Société éduenne, Autun
  • Documents appartenant à la Société des antiquaires de l´Ouest, Poitiers. Manuscrit n° 162 (XVIIIe siècle).

    Société des antiquaires de l´Ouest, Poitiers : Ms 162
Documents figurés
  • " Vue de l'église de l'abbaye de Charroux en 1822 ". Lithographie. Langlumé, d'après un dessin de A. Thiollet. Publiée dans : Thiollet, F. Antiquités, monuments et vues pittoresques du Haut-Poitou, 1ère livraison, Paris, 1823, planche 3.

    p. 532
  • " Église de l'abbaye de Charroux ". Lithographie. Langlumé, d'après un dessin de A. Thiollet. Publiée dans : Thiollet, F. Antiquités, monuments et vues pittoresques du Haut-Poitou, 1ère livraison, Paris, 1823, planche 20.

    p. 532
  • "[ Série rassemblant divers documents] ". Lithographies. Thiollet A. [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0080/104/0001]. - " Ruines. Vue de l'église de l'ancienne abbaye de Charroux ". 265 x 275 mm. (document 00080).

    p. 532 Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " [Abbaye Saint-Sauveur] ". 1835. De Chergé, Charles. 294 x 217 mm. Lithographie. (Médiathèque de Poitiers).

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers
  • " [Ensemble de plans, coupes, détails ci-dessous] ". 1851. Joly-Leterme, Charles. [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/086/1002]. - " Élévation de la tour ". 1851. Ech. inc. (document 005701). - " Crypte. Coupe développée suivant AB. Coupe du projet BC. Plan ". 1851. Ech. inc. (document 003358).

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " [Tour de Charroux représentée sous le nom de tour de Civray] ". Anonyme. 70 x 40 mm. Gravure. Publiée dans : Bulletin monumental, tome 27, 1861.

    p. 532
  • "[ Ensemble de gravures] ". 1865. Brouillet. [Brouillet, Pierre Amédée. Indicateur archéologique de l'arrondissement de Civray, 1865]. Canton de Charroux : - " Reconstitution du plan de l'abbaye " : planche 28. - " Vue de la ville de Charroux avec le clocher de l'abbaye " : planche 36.

  • " Elévation suivant AB. Plans aux niveaux E et F. Plan. Plan général. Elévation de l'absidiole. Projet de couverture ". 1881. Formigé Jean Camille (ACMH). Ech : 0,01 ; 0,0025 [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/086/1002, document 008684].

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/086/1002, document 008684
  • " [Ensemble de plans, coupes, détails ci-dessous] ". 1910-1911. Déverin, Joseph (ACMH). [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/086/1002]. - " Plan coté de la tour au niveau du sol. Croquis cotés des cotés ". 1910. Ech. 0,02 (document 014555). - " Plan ". 1911. Ech. inc. (document 078616). - " Détails de la façade de la tour ". 1911. Ech. 0,01. (document 014556).

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " [Ensemble de plans, coupes, détails ci-dessous] ". 1943-1951. Froidevaux, Yves-Marie (ACMH). [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/086/1002]. - " Plan de l'état actuel des vestiges ". 1943. Ech. 0,005 (document 035758). - " Musée lapidaire, coupe sur le chapitre ". 1944. Ech. 0,02 (document 035761). - " Relevé de la salle contiguë au chapitre ". Sans date (194 ?). Ech. 0,02 (document 035763). - " Dalle funéraire ". Sans date (194 ?). Ech. 0,025 (document 035762). - " Projet de mise en valeur des ruines. Aménagement du musée de sculpture et d'orfèvrerie ". 1946. Ech. inc. (document 026950). - " État des fouilles. Coupe ". 1949. Ech. 0,02 (document 035766). - " Coupes avec indication de l'emplacement des tombeaux ". 1949. Ech. 0,02 (document 035765). - " Plan de la salle du chapitre ". 1949. Ech. 0,02 (document 035764). - " Plan de l'état des fouilles ". 1950. Ech. 0,01 (document 035760). - " Plan de l'état des fouilles ". 1951. Ech. 0,01 (document 035767). - " Protection et aménagement des vestiges. Fouilles du choeur et du transept sud ". 1951. Ech. inc. (document 033327).

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " [Fonds de prises de vues du Centre de Recherche des Monuments Historiques] ". 1984. Diot, Martine. Photographies [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 1996/096/]. - " Campanile du bâtiment abritant la salle capitulaire ". 1984. - " Vue générale des restes du centre de la rotonde ". 1984.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " Élévation du chevet. Essai de restitution ". Sans date Plan [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/086/1002, 078617].

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " Élévation de la façade nord. Essai de restitution ". Sans date. Plan [Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/086/1002, 078618].

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
Bibliographie
  • Andrault-Schmitt, Claude. L'architecture romane dans notre région. Dans : Brudy, Pascale, Benéteau Péan, Anne, dir. Catalogue d'exposition L'âge roman. Arts et culture en Poitou et dans les pays charentais - XIe-XIIe siècles. Éditions Gourcuff-Gradenigo, Poitiers-Paris, 2011.

    p. 106-117, fig. 9
  • Le Pays de France. Tome 3, fascicule 16 : Poitou, Angoumois, Aunis, Saintonge. Photog : Neurdein. Paris : Hachette, s. d.

    p. 23
  • Anonyme. Fouilles et découvertes. Revue du Bas-Poitou, 1969.

    p. 438
  • Anonyme. Prosper Mérimée, inspecteur général des monuments historiques. Monuments historiques de la France, tome 16, 1970.

    n° 243, p. 28
  • Anonyme. La Semaine religieuse du diocèse de Poitiers, 1897. 1897. Charroux, son abbaye et ses reliquaires.

    p. 366-368, 396-399
  • Aguillon (capitaine). Quelques notions sur les anciennes abbayes poitevines. Bulletin de la société historique et archéologique des amis des antiquités de Parthenay, tome 12, 1963.

    p. 15
  • Aubert, Marcel. Mélanges. Statues du portail de Charroux. Bulletin monumental, tome 87, 1928.

    p. 361-364
  • Aubert, Marcel. Statues du portail de Charroux. Bulletin monumental, tome 87, 1928.

    p. 361-364
  • Barbier, Alfred. Les monuments historiques du département de la Vienne classés par l'État. Discours. Mémoire de la société des antiquaires de l'Ouest, 2e série, tome 22, 1899.

    p. XXXI-XXXII, LII
  • Barbier de Montault, Xavier. Le trésor de l'abbaye Sainte-Croix de Poitiers avant la Révolution d'après les inventaires, les chartes et les monuments. Mémoire de la société des Antiquaires de l'Ouest, 2e série, tome 4, 1881.

    p. 79, 82, 395
  • Barbier de Montault, Xavier. Le livre d'heures de l'abbaye de Charroux. Bulletins de la société des Antiquaires de l'Ouest, 2e série, tome 9, 1901/1903.

    p. 400-423
  • Beauchet-Filleau, Paul. Extrait de la visite des bénéfices de la sénéchaussée de Poitiers, faite en exécution d'un édit des grands-jours, du 30 septembre 1634. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 1e série, tome 3, 1841-1843.

    p. 405-406
  • Beaulieu, Michèle ; Baron, Françoise. Les " cariatides " de la cathédrale de Nevers. Bulletin monumental, tome 124, 1966.

    p. 366 n. 1
  • Becker, Alfons. Le voyage d'Urbain II en France. Le concile de Clermont de 1095 et l'appel à la croisade. Actes du colloque de Clermont-Ferrand (23-25 juin 1995). Collection école française de Rome, tome 236, Rome, 1997.

    p. 128-140
  • Bercé, Françoise. Les premiers travaux de la Commission des Monuments historiques, 1837-1848. Procès-verbaux et relevés. Paris : Picard, 1979.

    p. 86, 89, 131, 140, 227, 240 n. 2, 283
  • Bernard, L. Communications aux séances du 28 avril et 17 novembre 1938. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, t.11, 1936-1938.

    p. 619-620, 748-750
  • Berthelé, Joseph. La date de l'église de Parthenay-le-Vieux. Bulletin de la société des statistiques, sciences, lettres et arts du département des Deux-Sèvres, tome 5, 1882-1884.

    p. 517-519
  • Blomme, Yves. Poitou gothique. Paris : Picard, 1993.

    p. 107-112
  • Bourdu, Daniel. Charroux..., des comtes, une abbaye, une ville. Cahiers du centre culturel la Marchoise et du centre d'archéologie et d'ethnographie poitevines, n° 7, 1982.

  • Boissonnade, Prosper. L'ascension, le déclin et la chute d'un grand état féodal du Centre-Ouest. Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 8e série, tome 25, 1935.

    p. 16
  • Bosoky, Edina. Culte des saints et des reliques en Poitou, IXe siècle - première moitié du XIIe siècle. Dans : Brudy, Pascale, Benéteau Péan, Anne, dir. Catalogue d'exposition L'âge roman. Arts et culture en Poitou et dans les pays charentais - XIe-XIIe siècles. Éditions Gourcuff-Gradenigo, Poitiers-Paris, 2011.

    p. 204-213, fig. p. 205, fig. 6
  • Bourgeois, Luc. Charroux (Vienne). Bourgeois, Luc. Dir. Les petites villes du Haut-Poitou de l'Antiquité au Moyen Âge : Formes et monuments. Volume 2 : Angles-sur-l'Anglin, Argenton-Château, Charroux, Melle, Parthenay, Rom. Mémoires du Pays chauvinois, 27, 2005.

    p. 43-75
  • Brouillet, Amédée. Description des reliquaires trouvés dans l'ancienne abbaye de Charroux (Vienne) le 9 août 1856. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 1ère série, tome 8, 1856-1858.

    p. 173-183
  • Brouillet, Pierre Amédée. Promenade pittoresque et archéologique, dans l'Angoumois et le Poitou. Vieux châteaux, églises, abbayes, ruines... Angoulême : imp. lith. de Chatenet, 1851.[16] p., 24 pl. ; in-fol.

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : Magasin -2, livre, AM71
  • Brouillet, Pierre Amédée. Indicateur archéologique de l'arrondissement de Civray. 1865.

    p. 77-187, pl. 28, 36 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers
  • Cabanot, Jean. Le trésor des reliques de Saint-Sauveur de Charroux, centre et reflet de la vie spirituelle de l'abbaye. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 16, 1981-1982.

    p. 103-123
  • Cabanot, Jean. Deux nouveaux crucifix de la famille du "Volto Santo" de Lucques, le "Saint Voeu" de Charroux et le "Digne Votz" de Cénac en Périgord. Cahiers de civilisation médiévale, tome 24, 1981.

    p. 55-58
  • Camus, Marie-Thérèse. À propos de la rotonde de Charroux. In : M. Jannet, Ch. Sapin dir. Guillaume de Volpiano et l'architecture des rotondes. Actes du colloque de Dijon, 23-25 septembre 1993, Dijon, 1996.

    p. 119-133
  • Camus, Marie-Thérèse. Communication à la séance du 20 avril. Bulletins de la société des Antiquaires de l'Ouest et des Musées de Poitiers, 1995.

    p. 155
  • Camus, Marie-Thérèse. Les oiseaux dans la sculpture du Poitou roman. Mémoires de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 4e série, t. 11, 1967-1970.

    p. 18, 19, 31 (n. 26), 46, 48, 61, 66
  • Camus, Marie-Thérèse, Carpentier, Elizabeth, Amelot, Jean-François. Sculpture romane du Poitou. Le temps des chefs d'oeuvre. Paris : Éditions A. et J. Picard, 2009.

    p. 15, 16, 19, 21, 27, 28, 31, 33, 79, 102, 112, 163, 171, 176, 177, 204, 300, 329, 334, 390, 402, 408, 430, 455, 456, 461, 482, 486, 492. Fig. 513, 514
  • Caumont, Arcisse de. Histoire sommaire de l'architecture religieuse, militaire et civile du Moyen Âge. Bulletin monumental, tome 2, 1836.

    p. 96-97, 369
  • Chapeau, abbé Georges. Comment dater l'octogone de Charroux. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 9, 1931-1933.

    p. 468-482
  • Chapeau, abbé Georges. Communication à la séance du 22 avril 1926. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, t.7, 1925-1927.

    p. 326
  • Chapeau, abbé Georges. Fondation de l'abbaye de Charroux. Étude sur les textes. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 7, 1925-1927.

    p. 471-508
  • Chapeau, abbé Georges. L'église abbatiale de Charroux. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 8, 1928-1930.

    p. 503-533
  • Chapeau, abbé Georges. Les grandes reliques de l'abbaye de Charroux. Étude d'histoire et d'archéologie. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 8, 1928-1930.

    p. 110-128
  • Chappuis, René. Utilisation du tracé ovale dans l'architecture des églises romanes. Bulletin monumental, tome 134, 1976.

    p. 34 n. 31
  • Chergé, Charles de. Communication à la séance du 3 juin 1843. Bulletin monumental, tome 9, 1843.

    p. 520
  • Chergé, Charles de. Note sur les fouilles de Charroux. Bulletin monumental, tome 9, 1843.

    p. 446-449
  • Chergé, Charles de. Notice sur l'abbaye de Charroux. Mémoires de la société des Antiquaires de l'Ouest, tome 1, 1835.

    p. 233-300 (IV pl. p. 177, 267, 270, 272)
  • Chergé, Charles de. Rapport d'ensemble sur les monuments historiques du département de la Vienne. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 1ère série, tome 6, 1850-1852.

    p. 8-9
  • Chergé, Charles de. Sur les statues équestres. Bulletin monumental, tome 9, 1843.

    p. 469-477
  • Compain, P. L'abbatiale de Charroux. Les Amis du Pays civraisien, n° 22, juillet 1975.

    p. 2-13
  • Crozet, René. Communication à la séance du 18 juillet 1940. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 12, 1939-1941.

    p. 417
  • Crozet, René. Deux notes sur Saint-Savin. Bulletins de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 11, 1971-1972.

    p. 252
  • Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc, Poitou-Saintonge-Angoumois.

    p. 39-41
  • Crozet, René. Églises romanes à déambulatoire entre Loire et Gironde. Bulletin monumental, tome 95, 1936.

    p. 73, 75-76
  • Crozet, René. Églises de la Vienne. Paris : Nouvelles Éditions latines, sans date [19--].

    p. 7-10
  • Crozet, René. L'ancien portail gothique de l'abbaye de Charroux. La Gazette des Beaux-Arts, n° 2, 1952.

    p. 149-162
  • Crozet, René. L´art roman en Poitou. Paris : Laurens, 1948.

    p. 10-12, 17, 34-35, 57-59, 107, 108, 116, 119, 121, 123, 124-125, 126, 131, 132, 133, 137, 138, 143, 146, 147, 156, 157, 158, 159, 160, 162, 171, 196, 222, 225, 227, 240, 244, 253-254, 261 Médiathèque, Thouars : 944.6
  • Crozet, René. L'art roman en Saintonge. Paris : Picard, 1971.

    p. 29, 44
  • Crozet, René. Mélanges : nouvelles remarques sur la technique des sculpteurs romans. Bulletin monumental, tome 95, 1936.

    p. 508-510
  • Daras, Charles. La tour-lanterne de l'église saintongeaise Saint-Jacques-de-Conzac. Mémoire de la société archéologique et historique de la Charente, 1959.

    p. 79
  • Daras, Charles. L'orientalisme dans l'art roman en Angoumois. Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1936.

    p. 99-100
  • Debiais, Vincent. Afficher pour convaincre. La construction et la promotion de la mémoire dans les inscriptions comme instrument de la propagande médiévale. Dans Convaincre et persuader : communication et propagande aux XIIe et XIIIe siècles [tables rondes de Fontevrault (octobre 2004), Oxford (septembre 2005), Barcelone (juin 2006) et Saintes (novembre 2006) ], M. Aurell dir., Université de Poitiers, Centre d´Études Supérieures de Civilisation Médiévale [Civilisation Médiévale, 18], 2007.

    p. 649-702
  • Delbarre, Pierre. Le guide du voyageur à Poitiers et dans le département de la Vienne... Poitiers : Druinaud, 1881.

    p. 216
  • Denifle, R. P. Henri, O.P. La désolation des églises, monastères et hôpitaux en France pendant la guerre de Cent Ans. t. I - t. II (2 vol.). Paris : Picard, 1897-1899.

    p. 167, n° 414 /1426, 2 avril/
  • Duguet, Jacques. La légende carolingienne dans le diocèse de Saintes. Bulletin de la société d'études folkloriques du Centre-Ouest, tome 21, 1989.

    p. 322
  • Duguet, Jacques. A la recherche de l'âme romane. Bulletin de la société d'études folkloriques du Centre-Ouest, tome 10, 1976.

    p. 170-171
  • Dulaure, J.-A. Description des principaux lieux de France, contenant des détails descriptifs et historiques sur les provinces, villes, bourgs, monastères, châteaux, etc. du royaume, remarquables par quelques curiosités de la nature ou des arts, et par des évènements intéressants et singuliers, etc. ; ainsi que quelques détails sur le commerce, la population, les usages et le caractère de chaque peuple de France ; semée d'observations critiques, etc. Accompagnée de cartes. 4ème partie, Paris : Lejay, 1789.

    p. 89-92
  • Durand, dom, Martène dom. Voyage littéraire de deux religieux bénédictins de la congrégation de Saint-Maur, 1e partie. Paris : Fl. Delaulne, H. Foucault..., 1717.

    p. 15-16
  • Duprat, Clémence. Enquête sur la peinture murale en France à l'époque romane. [Seconde et troisième parties]. Bulletin monumental, tome 102, 1943-1944.

    p. 12-13
  • En pays civraisien. Excursion faite le 15 octobre 1908.

    p. 3-56
  • Eygun, François. Art des pays d'Ouest. Paris : Arthaud, 1965.

    p. 70, 71, 83, 85, 91, 102, 103, 134, 139, 140, 141, 150-151, 167, 185, 265, 267, 274
  • Eygun, François. Fouilles de la salle capitulaire de l'abbaye de Charroux. Bulletin monumental, tome 109, 1951.

    p. 297-312
  • Eygun, François. L'abbaye de Charroux. Les grandes lignes de son histoire et de ses constructions. Bulletins de la société des Antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 10, 1969/1970.

    p. 11-24, 167-168
  • Fave, René. L'église Saint-Léonard et la chapelle du sépulchre. Bulletin monumental, tome 77, 1913.

    p. 72
  • Favreau, Robert. Le concile de Charroux de 989. Bulletins de la société des Antiquaires de l'Ouest, cinquième série, tome 3, 1989.

    p. 213-219
  • Favreau, Robert. Les inscriptions de l'église Saint-Savin-sur-Gartempe. Cahiers de civilisation médiévale, tome 12, 1976.

    p. 13, 14, 20
  • Favreau, Robert ; Camus, Marie-Thérèse. Charroux. Poitiers, 1989.

  • Favreau, Robert ; Michaud, Jean ; Labande, Edmond-René [dir.]. Corpus des inscriptions de la France médiévale. T. I-2 : Département de la Vienne (excepté la ville de Poitiers), 1975.

    p. 13-21, pl.V fig. 10, pl. VI fig. 11-14, pl. VII fig. 15-18, pl. VII fig. 19, pl. VIII fig. 20
  • Faye, Léon. Découverte des restes de Girard, évêque de Limoges. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 1ère série, tome 6, 1850-1852.

    p. 109-118
  • Foucart. Rapport sur un voyage archéologique dans les arrondissements de Civray et de Montmorillon. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 1ère série, tome 1, 1834-1837.

    p. 79-81
  • Fournier, P.-F. ; Sève, Roger. Les biens de l'abbaye de Charroux en Auvergne. Bulletin historique et scientifique d'Auvergne, n° 85, 1972.

    p. 267-278
  • Fregeai, Cl. Le reliquaire dit vénitien de Charroux. Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de P. Skubiszewski, université de Poitiers, 1995.

  • Froidevaux, Yves-Marie. Jardins du cloître de Charroux (Vienne). Monuments historiques de la France, tome 14, 1968.

    p. 52-56
  • Froidevaux, Yves-Marie. Église abbatiale de Charroux. Congrès archéologique de France, Poitiers, 109e session, 1951.

    p. 356-368
  • Frolow, Anatole. Observations sur le médaillon byzantin enchâssé dans le reliquaire de Charroux. Monuments historiques de la France, tome 12, 1966.

    p. 44-47
  • Gochet Alexis-Marie. Guide pittoresque du voyageur en France. Tome 1. Département de la Vienne. Paris : Firmin-Didot, s. d. [1838]. 16 p. : 1 carte, 10 grav. h. t.

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : Magasin -2 Livre CM 996
  • Gabet, Philippe. Un "cavalier Constantin" méconnu à La Chaussée-Saint-Victor (Loir-et-Cher). Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, cinquième série, tome 3, 1989.

    p. 148
  • Gaillard, Henri. Communication à la séance du 19 octobre 1911. Bulletin de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 3, 1910-1912.

    p. 424
  • Gergen, Thomas. Le concile de Charroux et la paix de Dieu : un pas vers l'unification du droit pénal au Moyen Âge ? Bulletins de la Société des antiquaires de l'ouest et des musées de Poitiers, 5e série, tome XII, n° 1, 1998.

    p. 3-58
  • Hainault, Simone. Les origines de l'abbaye Saint-Sauveur de Charroux. Mémoire principal pour le D.E.S., Poitiers, 1955.

  • Héliot, Pierre. Les églises abbatiales de Saint-Maixent, de Celles-sur-Belle et l'architecture poitevine. Mémoires de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 4e s., t. 2, 1955.

    p. 28, 79 n. 299
  • Heitz, Carol. Adoratio Crucis. Remarques sur quelques crucifixions préromanes en Poitou. Dans : Études de Civilisation médiévale (IXe-XIIe siècles). Mélanges offerts à Edmond-René Labande par ses amis, ses collègues, ses élèves. Poitiers : Centre d'études supérieures de civilisation médiévale. 1974.

    p. 405
  • Hubert, Emmanuelle. Servitude et grandeur de l'archéologie : Prosper Mérimée. Archeologia, n° 3, mars-avril 1965.

    p. 74
  • Jarousseau, Gérard. Allocution présidentielle, le 17 janvier 1974. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, tome 12, 1973-1974.

    p. 324
  • Joanne, Adolphe. Géographie du département de la Vienne. 1877.

    p. 39 [gravure de Taylor et Barbant]
  • Labande-Mailfert, Edmond-René. La région de Civray pendant la guerre de Cent Ans. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 12, 1975-1976.

    p. 410-411, 415, 417, 418-419
  • Labande-Mailfert, Yvonne. Poitou roman. 2e édition. La Pierre-qui-Vire : Zodiaque, 1962 (La nuit des temps, 5).

    p. 33
  • La Fontenelle de Vaudore, de. Communication aux séances de septembre 1834. Bulletin monumental, tome 1, 1835.

    p. 83
  • La Fontenelle de Vaudore, de. Les coutumes de Charroux. Mémoire de la société des antiquaires de l'ouest, 1e série, tome 9, 1842.

    p. 423-424
  • Ledain, Bélisaire. Les maires de Poitiers. Mémoires de la société des antiquaires de l'Ouest, 2e série, tome 20, 1897.

    p. 464
  • Lefèvre-Pontalis, Eugène. Les nefs sans fenêtres dans les églises romanes et gothiques. Bulletin monumental, tome 81, 1922.

    p. 304
  • Lenoir, Albert. Influence de l'architecture byzantine dans toute la chrétienté. Annales archéologiques, tome XII, 1852.

    p. 182
  • Longuemar, Alphonse Le Touzé de. Carte monumentale du département de la Vienne. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 1e série, tome 13, 1871-1873.

    p. 126-127
  • Longuemar, Alphonse Le Touzé de. Épigraphie du Haut-Poitou. Mémoires de la société des antiquaires de l'Ouest, 1ère série, tome 28, 1863.

    p. 165-168, 181-182, 193-194, 220-221 : ill., pl. III, IV, V
  • Longuemar, Alphonse Le Touzé de. Géographie populaire du département de la Vienne. Poitiers : Létang, 1869.

    p. 236-240
  • Longuemar, Alphonse Le Touzé de. Les anciennes fresques des églises du Poitou. Poitiers : Oudin, 1881.

    p. 17-28
  • Marcadé, Jacques. Les protestants dans le Centre-Ouest de 1534 à 1660. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, cinquième série, tome 1, 1987.

    p. 106
  • Mérimée, Prosper. Lettres aux Antiquaires de l'Ouest (1836-1869), recueillies et annotées par Jean Mallion. Mémoires de la société des antiquaires de l'Ouest, 3e s., t. 14, 1937.

    p. 8, 9-10, 31, 65-66, 80-81, 94, 131, 182
  • Mérimée, Prosper. Notes d'un voyage dans l'Ouest de la France, 1836.

    p. 425, 435-438, 440, 447
  • Michaud, Jean. Dédicaces en Poitou : Fastes des cérémonies (c. 800 - c. 1050). Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 14, 1977-1978.

    p. 152-153
  • Michon, abbé Jean-Hippolyte. Statistique monumentale de la Charente / ill. Zadig Rivaud, Jules Geynet, Monsieur de Lafargue Tauzia, Paul Abadie, Éditions Fabvre. Paris ; Angoulême : Derache, libraire, rue du Bouloy, 7, 1844.

    p. 68-69
  • Monneraye, Charles de. Mélanges d'archéologie : église de Sainte-Croix de Quimperlé. Bulletin monumental, tome 15, 1849.

    p. 531
  • Monsabert, Pierre Goislard de. Chartes et documents pour servir à l'histoire de l'abbaye de Charroux. Archives historiques du Poitou, tome XXXIX, 1910.

    p. 53-62
  • Morillon, Maurice ; Compain, P. L'abbatiale Saint-Sauveur de Charroux (Vienne). Les Amis du Pays civraisien, n° 23 (n° spécial), août 1975.

    p. 1-36
  • Mussat, André. Le style gothique dans l'Ouest de la France. Paris : Picard, 1963.

    p. 259, 262, 374, 386
  • Oexle, Otto Gerhard. Le monastère de Charroux au IXe siècle. Le Moyen Âge, tome 76, 1970.

    p. 193-204
  • Perez-Juez-Gil A. L'abbaye de Charroux. Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de M.-Th. Camus, université de Poitiers, 1993.

  • Philippeau, Chr. L'ancien portail gothique de l'église abbatiale de Charroux. Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de P. Skubiszewski et M.-Th. Camus, université de Poitiers, 1991.

  • Poinfoux, Maurice. Notes sur Civray et ses environs à travers la presse locale et régionale des 10e et 19e siècles [sic]. Les Amis du Pays Civraisien, n° 74, juin et septembre 1988.

    p. 6-7
  • Prysmicki, Laurent. L'église abbatiale de Charroux (Vienne). Document final de synthèse d'évaluation archéologique. Direction régionale des Affaires culturelles de Poitou-Charentes (Service régional de l'archéologie), 2000.

    Direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes, Service régional de l'archéologie, Poitiers
  • Prysmicki, Laurent, Joy, Diane. Charroux. Église abbatiale Saint-Sauveur. Étude archéologique du massif occidental. Association Patrimoine et recherche. s. l., 2006.

  • Réau, Louis. Le vandalisme et ses ravages. Vieilles maisons françaises, n° 6, octobre 1960.

    p. 5-6
  • Rédet, Louis. Inventaire des archives de la ville de Poitiers. Partie antérieure à 1790. Publié par Alfred Richard et Charles Barbier. Mémoires de la société des antiquaires de l'Ouest, 2e série, tome 5, 1882. [286, D, carton 9, 19].

  • Saint-Saud, comte de. Églises du Périgord dépendant d'abbayes poitevines. I. abbaye de Charroux. Bulletin de la société historique et archéologique du Périgord, tome XLVIII, 1921.

    p. 139-143
  • Salet, Francis. Chronique. L'architecture en Poitou au XIe siècle, par René Crozet, dans Mélanges littéraires et historiques publiés par la faculté des lettres de l'université de Poitiers, 1946. Bulletin monumental, tome 105, 1947.

    p. 126
  • Salet, Francis. Chronique. Le portail de l'abbaye de Charroux, par René Crozet, dans La Gazette des Beaux-Arts, 1952. Bulletin monumental, tome 112, 1954.

    p. 65-67
  • Salet, Francis. L'art gothique. PUF, collection Les neuf muses, 1963.

    p. 101, 119
  • Salvini, Joseph. Communication à la séance du 21 novembre 1935. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, troisième série, tome 10, 1934-1935.

    p. 664-665
  • Salvini, Joseph. Communication à la séance du 19 mars 1936. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, troisième série, tome 11, 1936-1938.

    p. 14-15, 17
  • Salvini, Joseph. Le diocèse de Poitiers à la fin du Moyen Âge (1346-1560). Poitiers : Les presses universitaires, 1946.

    p. 10, 14, 18, 21, 60, 81 Région Nouvelle-Aquitaine, service de l'inventaire du patrimoine culturel, Poitiers
  • Salvini, Joseph. Objets divers classés dans le département de la Vienne. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 8, 1965/1966.

    p. 213
  • Sauvaget, Jean. Églises et vieux cimetières en pays civraisien. Les Amis du Pays Civraisien, n° 55, décembre 1983.

    p. 6-7
  • Sauvaget, Jean. La restauration de l'église catholique en Poitou méridional après les guerres de religion. Les Amis du Pays civraisien, n° 72, mars 1988.

    p. 4-5
  • Sauvaget, Jean. Le vase aux colombes dans le décor sculptural roman en Poitou. Les Amis du Pays Civraisien, n° 25, avril 1976.

    p. 10
  • Sauvaget, Jean. Les guerres de religion en Poitou méridional et leurs conséquences. Les Amis du Pays civraisien, n° 69 et n° 70, juin et septembre 1987.

    n° 69 p. 5, 7
  • Schwering-Illert, Gisela. Die ehemalige französische Abteikirche Saint-Sauveur in Charroux (Vienne) im 11. und 12. Jh. Ein Vorschlag zur rekonstruktion und Deutung der romanischen Bauteile. Düsseldorf, 1963. [thèse].

  • Serbat, Louis. Chronique. Tour de Charroux. Bulletin monumental, tome 73, 1909.

    p. 340
  • Serbat, Louis. Charroux. Congrès archéologique, Angoulême, 79e session, tome 1, 1912.

    p. 112-119
  • Taralon, Jean. Les trésors des églises de France. Hachette, Paris. 1966.

    p. 181-182, 288
  • Texier, abbé. Manuel d'épigraphie, suivi de : Recueil des inscriptions du Limousin. Mémoires de la société des Antiquaires de l'Ouest, 1e série, tome 17, 1850.

    p. 116-117
  • Texier, abbé. Tombeau de l'abbé Gérard. Bulletin de la société archéologique et historique du Limousin, tome III, 1848 [1850].

    p. 186-187
  • Thiollet, F. Antiquités, monuments et vues historiques du Haut-Poitou, 1ère livraison, Paris, 1823.

  • Thomas, Georges. Les comtes de la Marche de la maison de Charroux (Xe siècle-1177). Thèse de l'école nationale des chartes. Paris : Champion, 1928 [1ère édition in Mémoires de la société des sciences naturelles et archéologiques de la Creuse, tome 23, 1927, p. 561-699].

    140 p
  • Treffort, Cécile. Charlemagne à Charroux : légendes de fondation, histoire architecturale et création épigraphique. Revue historique du Centre-Ouest, 6 (2007).

    p. 277-307
  • Trillaud, A. Histoire de l'implantation des bourgs et villages dans le Civraisien. Les Amis du Pays civraisien, n° 103, décembre 1995.

    p. 3
  • Velde, Bruce, Tereygeol, Florian. Découverte d'une verrerie dans une sépulture de Saint-Hilaire de Melle. Bulletin de la société historique et scientifique des Deux-Sèvres, troisième série, tome 7, 1er semestre 1999.

    p. 284
  • Verdon, Jean. Intérêt archéologique du " Chronicon sancti Maxentii ". Cahiers de civilisation médiévale, tome 3, 1960.

    p. 357, 358
  • Verhulst, A. La fondation des dépendances de l'abbaye poitevine de Charroux dans le diocèse de Thérouanne : Andres, Ham et La Beuvrière. Le Moyen Âge, tome 69, 1963.

    p. 172-173
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sarrazin Christine