Logo ={0} - Retour à l'accueil
Edito

Depuis la création des commissions régionales dans les années 1960, l'Inventaire général de Nouvelle-Aquitaine (issue de la fusion, en 2016, des anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes) recense, étudie et fait connaître l'ensemble du patrimoine architectural et mobilier de son territoire, qu'il soit exceptionnel ou représentatif d'une famille d'édifices ou d'objets mobiliers. Depuis une cinquantaine d'années, des chercheurs et des photographes constituent une documentation scientifique normalisée accessible sur ce site.
 
Les dossiers de l'Inventaire général permettent de renouveler la recherche en histoire de l'art et la connaissance en replaçant les territoires, avec toutes leurs composantes, au cœur d'une méthode qui associe des prospections systématiques sur le terrain à des études historiques dans les archives. Ils contribuent à mieux voir un patrimoine parfois oublié ou en devenir que chacun d'entre nous se doit de protéger et de valoriser.

Lumière sur

Vieux pont (détruit) et porte de ville de Saintes

L'ancien pont de Saintes, dont ne subsiste aujourd'hui que l'arc monumental qui lui servait d'accès du côté de la rive droite, permettait à la voie Agrippa, qui reliait Saintes à Lyon, de franchir la Charente. Cette porte monumentale atteste de l'importance de la ville de Saintes, dénommée Mediolanum Santonum, à l'époque antique.

En savoir plus…